Contact

Salaire : Les minorités éthniques gagnent 10 % de moins que les blancs

16/08/2022
Thumbnail [16x6]

Une nouvelle étude, codirigée par la Bayes Business School, l’UCL et l’université de Chypre, a décelé qu’il existe des différences significatives entre les salaires de collègues blancs ou appartenant à des minorités ethniques sur le même lieu de travail.
 

Les employés provenant de minorités ethniques gagnent environ 10 % de moins, en moyenne, que leurs collègues blancs ayant les mêmes caractéristiques. Les employées provenant de minorités ethniques gagnent environ 7 % de moins, en moyenne, que leurs collègues blanches ayant les mêmes caractéristiques. Ces employés, hommes et femmes, ont davantage l’impression d’être surqualifiés pour leur poste, et sont moins satisfaits de leur salaire que leurs collègues blancs.
 

Les résultats de l’étude montrent que ces écarts de salaires moyens sont inférieurs d’environ un tiers sur les lieux de travail disposant d’un système d’évaluation des postes, par rapport aux lieux de travail qui n’en ont pas. Ces écarts de salaires sont également moins importants sur les lieux de travail où un syndicat reconnu est représenté. 

 

En revanche, ces écarts de salaires ne sont pas plus réduits, sur les lieux de travail qui ont examiné volontairement les taux de rémunération des employés de minorités techniques, que sur les lieux de travail qui ne l’ont pas fait. 
En mars 2022, le gouvernement du Royaume-Uni s’est prononcé contre une législation qui obligerait toutes les grandes entreprises à déclarer leurs écarts de salaires dus à l’origine ethnique, bien qu’il soit révélé que lorsque toutes les entreprises d’au moins 250 employés au Royaume-Uni sont obligées de déclarer leurs écarts de salaires entre hommes et femmes, ceux-ci réduisent de 15 à 20 %. 

 

La recherche de John Forth et de ses collègues indique qu’il est peu probable que la situation progresse si les employeurs sont simplement invités à examiner volontairement leurs taux de rémunération, sauf si cela entraîne des changements dans la façon dont les entreprises fixent les salaires. « Bien que des explications aient déjà été apportées aux écarts de salaires dus à l’origine ethnique, parmi différents secteurs et carrières, cette recherche est la première indiquant que le problème s’étend aux personnes ayant des postes comparables dans une entreprise.
 

L’étude souligne que des mesures sont nécessaires pour apporter une plus grande équité dans la fixation des salaires au sein des entreprises, » souligne John Forth de la Bayes Business School.